Lancement du film My Wonder Women avec Luke Evans

Lancement du film My Wonder Women avec Luke Evans

Ce lundi soir, Luke Evans était à Paris, au Grand Rex, pour l’avant-première de My Wonder Women, film d’Angela Robinson, consacré au créateur de Wonder Woman et aux deux femmes qui ont partagé sa vie. L’acteur est en effet celui qui incarne à l’écran le professeur William Moulton-Marston et était tout indiqué pour présenter ce film, rappelant combien il est spécial.

Sorti aux USA à l’automne sous le titre Professor Marston & The Wonder Women, le long-métrage d’Angela Robinson raconte le ménage à trois formé par William Moulton-Marston, son épouse et sa maîtresse (leur maîtresse, selon la version présentée par le film. En creux, le récit raconte aussi comment le psychologue a joué un rôle dans la mise au point du détecteur de mensonge et comment ses expériences et sa vie privée ont pu influencer la création de l’amazone chère à DC Comics.

Après avoir remercié le public d’être venu voir ce « film merveilleux », l’acteur poursuivait : « Nous sommes vraiment fiers de ce film. Il a été diffusé dans plusieurs pays et enfin il arrive en France. Nous sommes très fiers de ce film. Ce n’est pas le genre de films qu’Hollywood produit très souvent. C’est une histoire très puissante. C’est une histoire vraie, celle de trois personnes qui ont dû se battre contre tout pour pouvoir vivre leur amour. Et en plus de ça il paraît que lui a écrit ce comic-book super-héros nommé Wonder Woman. » L’acteur continuait, de manière très diplomatique, de son amour pour Paris et du prochain film qu’il est en train de tourner avec Luc Besson.

Professor Marston And The Wonder Women

My Wonder Women est une occasion rare d’évoquer la vie d’un auteur de comics. Si la sortie du film Wonder Woman avait déjà permis d’évoquer la personnalité bien particulière du clan Moulton-Marston, le grand public reste encore largement dans l’ignorance des inspirations de l’amazone. Pour cette avant-première, qui rassemblait visiblement de nombreux spectateurs peu familiers avec l’histoire des comics, il était d’ailleurs assez intéressant de voir comment, dans les premières minutes, l’audience semblait plus croire assister à une sorte de vaudeville, riaient plus des protagonistes qu’avec eux… avant de réellement commencer à comprendre la portée de la situation, avec trois personnes ne demandant rien d’autre que vive leur histoire comme elles l’entendaient. Et du coup comprendre beaucoup mieux les fondamentaux de Wonder Woman et sa profondeur. Vous pouvez retrouver notre chronique du film ICI.

[Xavier Fournier]

My Wonder Women sortira en salles en France le 18 avrll prochain.

Comments: 0

Laisser un commentaire

error: Content is protected / Le contenu de ce site est protégé !!