French Collection #294[FRENCH] Cette semaine, nous allons une nouvelle fois étudier un personnage secondaire des séries de la ligne Superman même si cette fois il est un peu plus connu (mais tout est relatif) et récurrent que ceux que nous avons vu dans les dernières chroniques. Un prototype du personnage de Jimmy Olsen apparaît très tôt dans le Superman Daily Comic Strips (cf. French Collection #115). Le personnage apparaît sous son nom « officiel » dans le show radiophonique Superman et est rapidement repris dans les comic books.

Permettant une bonne identification du lectorat qui est très jeune à cette époque, il va rapidement bénéficier d’un magazine éponyme Superman’s Pal, Jimmy Olsen (1954 Series). La volonté de Mort Weisinger, l’Editor de la ligne Superman, est clairement de faire un comic humoristique. Plusieurs ressorts scénaristiques récurrents vont être lancés dont celui qui consiste à accorder à Jimmy des superpouvoirs temporaires qui ont tendances à provoquer des catastrophes. Jimmy obtiendra ses pouvoirs de plusieurs manières et notamment grâce à l’intervention de plusieurs personnages bâtis sur le même modèle du savant excentrique.

French Collection #294Il y aura un professeur innommé qui enverra Jimmy dans le passé et involontairement sur Krypton avant sa destruction (cf. French Collection #115) ainsi que le Professor Claude qui enverra à Superman [Kal-El] au Daily Planet une fiole de son sérum de super-vitesse que Jimmy avalera par accident. Mais le principal pourvoyeur de superpouvoir de Jimmy sera le Professor Potter qui apparaît pour la première fois d’une longue série dans Superman’s Pal, Jimmy Olsen #22 (1954 Series). Il n’est pas non plus uniquement associé à Jimmy Olsen et en réalité rencontrera Clark Kent bien avant alors qu’il n’est encore qu’un bébé à Smalville.

En effet, le Professor Phineas Potter est l’oncle maternel de Lana Lang (cf. French Collection #109) et il choisit de tester son nouveau super-serum en l’injectant dans deux pommes d’amour (Jelly Apple en anglais) lors d’une fête locale. Le jeune Clark Kent mange une des pommes et semble montrer après cela une super-force capable de lui permettre de battre un lutteur de la foire. Bien entendu, le Professor Potter en déduira que son invention fonctionne mais un twist scénaristique démontrera le contraire alors même que son invention était un sérum d’invulnérabilité.

Il reviendra ultérieurement lorsque Clark Kent sera devenu Superboy [Kal-El] afin de lui permettre par exemple de rencontrer Cléopâtre dans comme par exemple dans Adventure Comics #291 (1938 Series) grâce à une machine à voyager dans le temps. Mais il s’agit en fait d’un canular visant à rapprocher sa nièce de Superboy [Kal-El]. Mais le Professor Potter a bel et bien inventé une machine à voyager dans le temps dont laquelle se servira Jimmy Olsen pour retourner à l’époque du far-West ou Loïs Lane pour rencontrer Superboy [Kal-El]. Le Professor Potter inventera même un rayon téléporteur fonctionnant également à travers le temps ou un rayon anti-gravité qui l’enverra en réalité avec Jimmy à l’époque de la vraie Cléopâtre.

French Collection #294Il inventera également une machine dimensionnelle qui permettra à Jimmy de devenir l’équivalent de Superman [Kal-El] dans une dimension alternative. Le Professor apparaitra donc régulièrement au côté de sa nièce et de Superboy [Kal-El] y compris dans la nouvelle série The New Adventures of Superboy (1980 Series). Nous le reverrons dans les aventures de Loïs Lane ou il permettra de mettre en avant certains travers du personnage comme sa jalousie ou son autoritarisme et enfin dans les aventures de Superman [Kal-El] toujours en tant qu’inventeur.

En effet, le Professor Potter n’est pas qu’un simple excentrique mais bien un savant reconnu qui est quelques fois sollicités par les autorités mondiales comme dans Action Comics #342 (1938 Series) ou Superman [Kal-El] est transformé en superbombe humaine ou par Superman [Kal-El] lui-même.

Malgré ces quelques apparitions avec d’autres personnages de la ligne éditoriale Superman, le Professor Potter est donc avant tout connu pour son association avec Jimmy Olsen à qui il conférera plus ou moins volontairement :
– un super-cerveau ;
– un double maléfique ;
– la taille d’un gratte-ciel ;
– un super-nez ;
– une souffle brûlant ;
– la faculté de faire disparaitre ce qu’il photographie à son un appareil photo ;
– un vieillissement accéléré qui l’amènera à l’âge adulte en une nuit ;
– les mêmes superpouvoirs que Superman [Kal-El] pour une journée ;
– la personnalité d’un Bizaro (cf. French Collection #221) ;
– un super-poids (en pensant lui donner les pouvoirs de Star Boy).

French Collection #294

Il l’enverra également sur la planète Dorth ou il acquerra les mêmes pouvoirs que Superboy [Kal-El] sous le nom de Super – Youth ou sous terre grâce à une foreuse géante. Son invention la plus connu reste cependant le sérum permettant à Jimmy d’assumer l’identité d’Elastic Lad (cf. French Collection #115) et qui doit être assez proche de celui que développera Ralph Dibny pour devenir Elongated Man (cf. French Collection #99). Mais les scientifiques ne seront pas les seuls à donner des pouvoirs à Jimmy Olsen. Plusieurs autres personnages ou circonstances lui donneront des capacités extraordinaires.

C’est ainsi qu’un vieux shaman indien qu’il a aidé lui donnera la possibilité d’animer n’importe quelle image qu’il touchera, lui donnant ainsi un pouvoir équivalent à celui de Kid Eternity (un personnage de l’éditeur Quality qui n’était pas encore racheté par DC Comics à cette époque). Episode très amusant qui nous donnera l’occasion de voir le géant vert d’une célèbre marque de maïs venir en aide à Jimmy. Toujours sur le même registre, Jimmy obtiendra un totem indien qui lui permettra d’exaucer trois vœux. Nous nous éloignons cependant un peu du registre de notre chronique qui parle des pouvoirs personnels de Jimmy et également du Professor Potter.

French Collection #294French Collection #294Après avoir fait partie des personnages secondaires de l’univers DC Comics pendant plusieurs décennies, le Professor Phineas Potter disparaitra comme beaucoup d’autres lors du redémarrage de l’univers de Superman [Kal-El] après la mini-série Crisis on Infinite Earths et l’arrivée de l’artiste John Byrne.

En langue française, le personnage du Professor Potter sera très régulièrement vu dans les aventures des personnages de la ligne éditoriale Superman dans les publications des éditeurs Interpresse & Sagédition mais également dans une aventure de Loïs Lane publié par l’éditeur nordiste Artima – Arédit dans son Petit Format en N&B Aventures Fiction 1ère série n° 8 ou il est à remarquer que Superman [Kal-El] est désigné par son vrai nom et pas un ersatz comme d’habitude chez l’éditeur.

[Jean-Michel Ferragatti]