French Collection #249[FRENCH] Cette semaine nous allons revenir sur la fin de plusieurs personnages d’une série que nous avons déjà plusieurs fois évoqués dans cette chronique.La galerie des personnages secondaires (back-up character) de Metamorpho [Rex Mason] (cf. French Collection #188) va s’enrichir d’un personnage, qui jouera un rôle moins important que ne pouvait le laisser supposer son introduction, dans Metamorpho (1965 Series) #10.

French Collection #249

Ce numéro commence par le mariage de Rex Mason avec Sapphire Stagg, sa bien-aimée, au grand désespoir de Java, l’homme préhistorique qui est aussi amoureux de la belle. Mais à sa grande joie, la cérémonie est interrompue par l’irruption d’une femme ressemblant à Metamorpho [Rex Mason]. Elle leur explique qu’elle s’appelle Urania Blackwell et vient demander l’aide de Metamorpho [Rex Mason]. Comme ce dernier s’étonne de son apparence, elle explique qu’elle est un agent secret américain qui pour combattre le syndicat du crime appelé Cyclops (que nous avons déjà évoqué dans (cf. French Collection #246) consacré aux New Blackhawks) et son chef Stingaree c’est volontairement exposé à l’Orb of Ra pour obtenir les mêmes pouvoirs que lui. Devenu Element Girl [Urania Blackwell] elle souhaite qu’il fasse équipe ensemble pour détruire cette organisation du crime organisé.

Complètement sidéré que quelqu’un ait fait ce geste volontairement, Rex accepte et interrompt donc son mariage au grand désespoir de Sapphire. Pas rancunière, cette dernière convaincra son milliardaire de papa et Java de secourir le duo en danger qui parviendra ainsi à vaincre l’organisation criminelle et son chef. Malheureusement, dans le combat Element Girl [Urania Blackwell] est visiblement morte. Heureusement, Simon Stagg réussira à la mettre en animation suspendu avant qu’elle ne réussisse à guérir et repartir à l’aventure avec Metamorpho [Rex Mason] dont elle est amoureuse et qu’elle considère comme son compagnon naturel au grand dam de Sapphire.

French Collection #249Pendant quelques épisodes, Element Girl [Urania Blackwell] va donc faire partie de la galerie des personnages secondaires de Metamorpho et deviendra d’une certaine manière une concurrente de Sapphire comme love interest de Metamorpho [Rex Mason]. Les choses vont prendre une tournure différente lors de Metamorpho (1965 Series) #16 que nous avons chroniqué dans French Collection #244. Pour une raison inconnu, Sapphire a décidé de se marier avec Wally Bannister le playboy le plus riche du monde. Désespéré, Metamorpho [Rex Mason] refuse le réconfort que lui offre Element Girl [Urania Blackwell] et suit le mystérieux Mr Shadow qui va le conduire jusqu’à la cité rose de Ma-Phoor ou il va rencontrer la reine Jezeba.

Il va également découvrir qu’il n’est pas le premier homme élément et qu’un homme du nom d’Algon vivait avec Jezeba deux milles ans auparavant. A la fin de l’épisode, Jezeba et ses soldats partis conquérir le monde mourrait du fait de l’air du monde extérieur et de l’action de Metamorpho [Rex Mason]. Nous reprenons notre chronique au début de Metamorpho (1965 Series) #17 (qui notons le, pour la première fois est dû à Jack Sparling, un auteur au très anguleux loin des style de Ramona Fradon, Joe Orlando ou Sal Trapani) alors qu’un Mr Shadow menaçant brandi l’Orb of Ra pour contraindre Metamorpho [Rex Mason] à lui obéir. A ce moment surgissent Sapphire, Simon & Java accompagné par deux policiers « internationaux ».

French Collection #249

Ceux-ci sont venus l’arrêter pour le meurtre de Wally Bannister. Stupéfait, Metamorpho [Rex Mason] se laisse arrêter persuadé qu’il va dissiper ce malentendu. Comment aurait-il pu tuer Bannister en voyage de noce sur un paquebot alors qu’il sauvait le monde à Ma-Phoor ? Malheureusement, les témoignages s’accumulent contre lui dont celui de Java et malgré la brillante plaidoirie de Simon qui assure sa défense (décidemment ce diable d’homme sait tout faire) il est condamné à la mort moléculaire par congélation au zéro absolu. Ceci est d’ailleurs une excellente astuce scénaristique, les mouvements des atomes étant privé de mouvement à cette température, il est probable que Metamorpho [Rex Mason] soit incapable de se transmuter.

Résigné, ayant perdu son amour depuis son mariage et maintenant détesté par elle, Metamorpho [Rex Mason] se laisse donc congéler et jetter au fond de la mer. Mais à ce moment surgit Element Girl [Urania Blackwell] qui n’a pas renoncé à secourir son bien aimé. Mais son entreprise est interrompue par un nouveau venu. The Prosecutor lui explique qu’il a fait condamner Metamorpho [Rex Mason] qui est innocent à la demande de son « client », comme il a toujours fait. Alors que le combat tourne au désavantage d’Element Girl [Urania Blackwell] elle est secourue par Metamorpho [Rex Mason] qui s’est libéré grâce à son début d’action.

Les deux métamorphes poursuivent The Prosecutor jusqu’à un volcan ou ils découvrent que se trouve Algon, le premier homme élément de Ma-Phoor. Après avoir été vaincu par Metamorpho [Rex Mason] il leur explique qu’il a été banni privé de ses pouvoirs après avoir trahi Jezeba deux milles ans auparavant. Il était un soldat romain à l’époque qui a perdu sa légion en Egypte. Il est rentré dans la pyramide de Ra comme Rex deux millénaires après et a été exposé à la même radiation. Après sa déchéance, il a erré de par le monde jusqu’à ce que The Prosecutor lui propose de lui rendre ses pouvoirs en échange du meurtre de Wally Bannister. C’est lui qui l’a poussé sur le bateau. Algon meurt ensuite dans le cratère du volcan. Metamorpho [Rex Mason] & Element Girl [Urania Blackwell] décident de s’unir en oubliant le passé pour lutter pour le bien. Le problème est qu’Algon disparu, plus personne ne peut témoigner pour disculper Metamorpho [Rex Mason]. Ils décident donc de partir à la poursuite de The Prosecutor. Ce qu’ils ne savent pas, c’est que ce dernier est retourné voir son client qui le punit de mort pour avoir échouer dans sa mission.

French Collection #249L’épisode se termine par un appel aux lecteurs pour le prochain épisode. Malheureusement, celui-ci ne sera jamais publié car Metamorpho (1965 Series) s’interrompt avec ce numéro. Metamorpho [Rex Mason] ressurgira en back-up story (histoire de complément) à partir d’Action Comics (1938 Series) #413 mais sans qu’aucune référence à cet ultime épisode ne soit faite. Pire, la galerie des personnages secondaires (back-up character) de Metamorpho [Rex Mason] est réduite à Sapphire, Simon & Java sans aucune évocation d’Element Girl [Urania Blackwell]. Mais le personnage n’est pas oublié de tous puisque le scénariste anglais Neil Gaiman racontera les derniers jours d’Element Girl [Urania Blackwell] dans Sandman (1989 Series) #20.

Toute la mythologie de Metamorpho [Rex Mason] est évoquée, y compris Algon et Ra. Nous y découvrons en plus l’origine d’Element Girl [Urania Blackwell] un peu plus développée puisqu’il est fait référence à Triangle, son supérieur dans l’agence qui l’emploi et qui la pousse à s’introduire dans la pyramide de Ra. Nous y découvrons aussi les motivations de ce dernier à créer des métamorphe afin de poursuivre sa lutte contre Apep le serpent qui ne meurt jamais. Lutte devenue inutile puisque The Death l’a emporté il y a trois mille ans.

L’épisode est très poétique et pose la question de comment tuer un autre qui ne peut en théorie pas mourir car capable de se transmuter sans cesse en d’autres éléments. C’est The Death qui va apporter une réponse sous la forme d’une libération du poids d’être un monstre, thématique totalement fidèle à la conception déjà présente lors de sa création par Bob Haney. Nous sentons que Neil Gaiman possède une grande affection pour le personnage et un grand respect pour le run initial de Metamorpho. En France, Metamorpho (1965 Series) #17 a été publié dans Aventures Fiction 2ème série n° 18. Assez bizarrement, comme souvent chez Artima – Arédit, la première apparition d’Element Girl [Urania Blackwell] ne se fera que dans Aventures Fiction 2ème série n° 18. Enfin, Sandman (1989 Series) #20 a été publié dans Sandman domaine du rêve, troisième tome de la série d’album Sandman publié chez Delcourt du temps où ils possédaient la licence Vertigo. L’épisode a sans doute été réédité récemment chez Urban Comics.

[Jean-Michel Ferragatti]