[FRENCH] Pendant de nombreuses années, la continuité n’a pas été un peu d’attention de la part de l’éditeur DC Comics. Mais avec l’arrivée du Marvel Universe et la réponse enthousiaste des lecteurs, quelques expérimentations seront lancée sans grand succès. Retour cette semaine sur Superman 2965.

En novembre 1965, lorsque l’idée de transporter les aventures de superman d’un millénaire voit le jour le futur n’est pas totalement inconnu pour les lecteurs de DC Comics. Cela fait maintenant plus de six ans qu’ils connaissent la Legion of Super-Heroes qui vit également au 30e siècle.

Et pourtant le 30e siècle qu’il découvre dans Superman #181 (1939 Series) est bien différent. La Legion of Super-Heroes n’existe pas et pour cause, le monde n’a pas besoin d’eux. En effet, depuis Superman [Kal El] « né » en 1920 ses descendants directs ont toujours protégés la Terre puis le système solaire. Il n’y a donc eu aucun besoin de créer la Legion of Super-Heroes.

Car le Superman de 2965 est très officiellement nommé protecteur de tout le système solaire par la Federation of Planets. A cette occasion, nous pouvons remarquer que l’histoire est très « ethno centrée ». Aucun extraterrestre n’apparaît dans l’épisode, contrairement à la diversité de la Legion of Super-Heroes.

Comme son glorieux ancêtre, le Superman de 2965 possède une identité secrète. Sous son identité civile de Klar Ken T5477, il est journaliste au Daily Interplanetary Ultra-News qui est le successeur du Daily Planet. Afin d’éviter d’être reconnu il porte des lunettes télescopiques en théorie très pratique pour son travail (il n’en a en fait pas besoin du fait de sa vision télescopique). Tout l’épisode est ainsi « truffé » de parallèle avec les aventures contemporaines (version 1965) de Superman [Kal El].

Au Daily Interplanetary Ultra-News nous rencontrons PW 5598 qui est un éditeur électronique, dont nous découvrons qu’il a été programmé par Per Wye T7357 qui est bien entendu un descendant de Perry White. PW 5598 n’arrête d’ailleurs pas de dire à Jay Senohl (qui deviendra rapidement Jay L-3388) de « ne pas l’appeler Chef !, gimmick récurrent entre les Perry White & Jimmy Olsen du 20e siècle.

Nous faisons également la connaissance de Lyra 3916 dont nous ne savons pas si elle est la descendante de Loïs Lane mais qui est l’élément romantique de la série. Mais cette fois-ci afin d’innover, Lyra 3916 est en fait attiré par Klar Ken T5477 et non pas Superman [Klar Ken T5477] qu’elle qualifie de polichinelle ridicule.

Superman [Klar Ken T5477] possède les mêmes pouvoirs que son ancêtre. Il possède d’ailleurs également son costume indestructible que la descendance de Superman [Kal El] se transmet religieusement de père en fils. Le scénariste Edmond Hamilton, par ailleurs écrivain célèbre de science-fiction et père littéraire de Captain Futur plus connu chez nous comme Capitaine Flam, n’a visiblement pas penser qu’en deux millénaires la physiologie des descendants de Superman [Kal El] pourraient varier. Superman [Klar Ken T5477] est la vingtième personne à le porter.

Superman [Klar Ken T5477] possède également une Fortress of Solitude (gimmick pillé sans vergogne à Doc Savage il faut le rappeler) mais bien différente de celle de son ancêtre. Il s’agit en effet d’une structure spatiale en forme de prisme qui reste de ce fait invisible.

Dans l’épisode, deux scientifiques criminels essayent de pénétrer à l’intérieur et son visiblement capturé par le père de Superman [Klar Ken T5477]. Leur intention est visiblement de dérober des armes qui y sont cachées. En effet, nous apprendrons que la Federation of Planets a interdit les armes et qu’elles ont toutes été stockées sur le Weapons World. L’idée est d’ailleurs un peu étrange. Pourquoi ne pas les avoir tout simplement détruites. Cela était peut-être trop compliqué, dangereux ou polluant. Peut-être aussi qu’il s’agissait d’une sorte de dernier recours de la Federation of Planets en cas de menace extérieure trop forte pour Superman [Klar Ken T5477].

Mais si Superman [Klar Ken T5477] possède les mêmes pouvoirs que son ancêtre, il ne possède pas la même faiblesse. Au fur et à mesure de l’exposition à la Green Kryptonite (cf. French Collection #117), les descendants de Superman [Kal El] ont gagné une immunité à ses effets. Par contre, ils sont maintenant sensibles à l’eau de mer. Ou plus exactement aux particules radioactives qu’un conflit nucléaire à laisser dedans. Mais Superman [Klar Ken T5477] n’est pas totalement impuissant dans cet élément. Il peut premièrement compter sur l’aide des Atlantéens, descendant de Loris Lemaris. Ensuite, il a développé un rayon anti-aquatique qui repousse le liquide mortel.

Superman [Klar Ken T5477] possède comme son ancêtre son arch-ennemi. Il s’agit de Muto, un mutant qui a juré la fin de la descendance de Superman [Kal El]. Un peu comme Lex Luthor (qui apparaît en flash-back dans un épisode, la haine de Muto a pour source une action de Superman le 19ème. En effet, le père de Superman [Klar Ken T5477] a pour éviter une catastrophe réduit le noyau solide d’une comète. Mais il ne s’est pas rendu compte qu’en faisant cela il ouvrait une distorsion de l’espace-temps dans laquelle un vaisseau fut piéger. La mère de Muto était à bord et accoucha dans une dimension parallèle ce qui entraîna sa différence et sa soif de revanche. Muto possède des pouvoirs mentaux lui permettant de modifier la structure moléculaire de la matière. Il fédérera autour de lui plusieurs criminels afin d’essayer de vaincre Superman [Klar Ken T5477] notamment en volant des armes sur Weapons World. Le parallèle entre Muto et les ennemis de Superman [Kal El] ne se limite pas à Lex Luthor. En effet, son origine extra dimensionnelle le rapproche de Mr Mxyzptlk puisque comme son ancêtre Superman [Klar Ken T5477] réussira à neutraliser Muto en e renvoyant dans sa dimension de naissance.

Le père de Superman [Klar Ken T5477] n’est pas le seul sur lequel nous apprenons des informations. Superman le 5ème affronta Vyldan tandis que Superman [Dave Kent] le 4ème dû révélé son identité à tous afin d’éviter la chute d’un métro aérien. Ceci parce qu’il n’avait pas remarqué une malfaçon auparavant. De la même manière l’identité de Superman [Kanton K-73] le 7ème fut révéler à tous lorsque son fils utilisa accidentellement sa super-force pour déchirer sa veste devant témoin. Il y a d’ailleurs fort à parier, même si ce n’est pas indiqué dans l’épisode, que l’identité secrète de l’enfant qui deviendra Superman le 87ème a également été mise à mal.

Le monde de Superman [Klar Ken T5477] est clairement en termes de continuité un futur alternatif de l’univers super-héroïque de DC Comics. Il réapparaitra dans Action Comics #338 & 339 (1938 Series) et une dernière fois dans Worlds Finest Comics #166 (1941 Series).

Editorialement parlant, cette série est visiblement un essai de rationalisation de l’univers de Superman, peut-être pour rivaliser avec la cohérence interne du Marvel Universe. Il aurait été bien plus logique de rationaliser les épisodes passé de Superman plutôt que de vouloir rationaliser un futur déjà cohérent et qui n’en avait pas besoin.

Certains analystes américains pensent que Mort Weisinger était inquiet quant à l’état de santé de John Forte qui dessinait la Legion of Super-Heroes. Il n’avait d’ailleurs pas tort car il décéda en 1966. Selon ces spécialistes, en lançant Superman 2965 DC essayait de protéger ses séries. Cette approche ne me paraît pas cohérente avec le fait que l’éditeur avait toujours réussit à se passer des artistes originels et n’en faisait d’ailleurs pas grand cas.

« The Superman 2965! » apparaîtra sous le titre « Le Superman de l’an 2967 » dans Superman et Batman & Robin n° 12 de 1966 chez Interpresse, respectant ainsi les deux millénaires d’écart de la publication originelle. Il reparaîtra également sous le titre « Le Superman de 2465 » dans Superman n° 85 toujours chez Interpresse. Par contre les lecteurs belges n’eurent jamais la suite des aventures de Superman [Klar Ken T5477].

Les lecteurs français prirent du retard mais eurent plus de chance. En effet, ce n’est qu’en 1973 qu’ils découvriront la première aventure de Superman [Klar Ken T5477] dans Superman et Batman & Robin 2ème série n° 54 chez Sagédition sous le titre « Le Superman de l’an 2473 ». Par contre ils eurent la chance de lire les deux épisodes suivant dans Superman et Batman & Robin 2ème série n° 61 toujours chez Sagédition. L’épisode de Worlds Finest Comics #166 (1941 Series) qui met en plus en scène un descendant de Batman et du Joker du 20e siècle n’a lui jamais été publié en français à ma connaissance.

Mais Superman 2965 n’est pas la seule tentative de DC Comics pour inventer un descendant à Superman [Kal El] et nous reviendrons au moins une autre fois à ce thème dans un futur French Collection.

Au final, trois épisodes mineurs qui déroutèrent néanmoins beaucoup les lecteurs de l’époque (comme l’atteste le courrier des lecteurs) mais qui pour le lecteur actuel restent intéressants et nimbés du sens of wonder typique du début du silver age de DC Comics.

[Jean-Michel Ferragatti]