Comic Box Virgin #60 – Ouvert La Nuit[FRENCH] Qu’est-ce qu’il y a de pire qu’être un looser sans aucune vie sociale, accaparé par un travail de nuit peu intéressant et un patron tyrannique ? Réponse : Être un looser sans aucune vie sociale, accaparé par un travail de nuit peu intéressant et un patron tyrannique POUR TOUJOURS !

Comic Box Virgin #60 – Ouvert La NuitCar le problème de Dave, le héros de « Ouvert la Nuit », c’est qu’il a été mordu par un vampire. Devenu à son tour suceur de sang, le voici obligé de bosser pour l’éternité pour celui qui l’a mordu. Et l’ordre principal c’est… faire tourner la supérette ! Ok, la sortie française « d’Ouvert la Nuit » (paru en 2008 chez Dargaud) date un peu mais il n’est jamais trop tard pour bien faire surtout quand l’œuvre de Jessica Abel, Gabe Soria et Warren Pleece a un caractère intemporel. Le « Last Stop » est une sorte d’épicerie comme Kevin Smith avait pu les dépeindre il y a quinze ans dans le film Clerks. Coincé derrière son comptoir Dave attrape toute visite comme une bouffée d’air, comme le moyen de discuter, qu’il s’agisse d’un collègue vampire ou au contraire d’un client très humain qui n’a aucune idée de ce qui peut se tramer dans l’arrière-boutique. Alors certes, par moment, les vampires sortent les crocs.

Et puis il y a aussi des scènes où un hold-up prend une dimension grand-guignolesque (mais sachant heureusement éviter l’excès), avec le héros se demandant que faire avec un trou béant dans la poitrine. Mais l’irruption du fantastique et de l’action jamais ne vient altérer les réactions finalement très humaines et universelles de Dave. Finalement, vampire ou pas, il est comme tout le monde. Les lundis sont difficiles, les fins de mois aussi et il faut bien trouver de quoi manger (même si dans son cas la sauce tomate sort de votre coup). Les auteurs manient subtilité et humour sans s’y égarer, sachant toujours rester simple. Bref, Ouvert la Nuit est un récit de vampires fait même pour ceux qui n’aiment pas les vampires. Si le gothique bon chic bon genre de Twilight vous insupporte, optez pour les personnages bien plus vivants de Ouvert La Nuit. Ce roman graphique de plus de 180 pages saura vous entraîner et vous faire sourire (tout à fait volontairement) sans tomber dans la facilité…

[Rebecca Frati]

Ouvert La Nuit, de Jessica Abel, Gabe Soria et Warren Pleece, disponible  en VF chez Dargaud