French Collection #316[FRENCH] Cette semaine, nous allons revenir sur un adversaire du Green Goliath de Marvel Comics dont la première apparition est tellement furtive que nous ne l’avons pas évoqué dans notre dernière chronique consacré au personnage. Comme nous l’avons vu dans French Collection #267, les fondamentaux de la série consacrée à The Incredible Hulk [Bruce Banner] changent fondamentalement à partir de Tales to Astonish #60 (1959 Series).

Au-delà des changements évoqués dans notre précédente chronique, une apparition anonyme dans le déroulement des événements consacrés au vol du Banner Bot annonce de grand changement. En effet, l’espion anonyme qui tente de voler le prototype reçoit des ordres d’un supérieur qui reste dans l’ombre pour sa première apparition. Soucieux de ne pas avoir de nouvelle de son agent, cette éminence verte va envoyer The Chameleon [Dmitri Smerdyakov] sur The Gamma Base afin de le retrouver. L’espion va prendre l’apparence de Bruce Banner afin de voler une Gamma Grenade mais sera arrêter par The Incredible Hulk [Bruce Banner]. Néanmoins, cet incident va peser fortement sur les prochains épisodes puisque le Major Glenn Talbot va commencer à nourrir des soupçons sur la loyauté du Dr. Bruce Banner.

French Collection #316

Toujours infiltré sur The Gamma Base, The Chameleon [Dmitri Smerdyakov] va apprendre à son mystérieux chef qu’un nouvel équipement nucléaire inventé par le Dr. Bruce Banner va être convoyé par train. Nous découvrons alors l’apparence physique du chef de ce réseau d’espionnage lorsqu’il enlève son casque, relevant un crane disproportionné et de couleur émeraude. The Leader, tel qu’il se nomme, n’était que l’homme à tout faire anonyme d’un laboratoire scientifique dans la plus pure tradition ditkoienne lorsqu’il fut exposé à une dose de Gamma Ray suite à une explosion accidentelle.

Ayant survécu par miracle, il se mit à lire tous les livres qu’il pouvait, lui qui n’avait même pas fini ses études au lycée. Peu de temps après, la mutation atteint son stade final lui donnant son apparence définitive. Décidant de conquérir le monde, il offrit ses services aux soviétiques en leur proposant de dérober des secrets militaires américains afin de financer ses propres recherches. Du fait de l’origine de ses pouvoirs, il est obsédé par les Gamma Ray et tous les travaux du Dr. Bruce Banner. Comme à son habitude, Steve Ditko ne donnera pas de nom au nouvel adversaire de The Incredible Hulk [Bruce Banner] qui représente d’une certaine manière la science désincarnée. Longtemps après, nous apprendrons qu’il s’agit de Samuel Sterns, un homme anonyme qui jalousait son frère Philip qui travaille comme physicien au même laboratoire. Les Editors de Marvel Comics ayant décidé que les mutations aux rayons Gamma exprimaient les désirs refoulés de ceux qui y était exposé, ce désir secret de ressembler à son frère occasionna l’augmentation des capacités intellectuels de Samuel Sterns.

French Collection #316

Ce dernier part avec le Major Talbot a bord d’un train sécurisé pour convoyer sa dernière invention lorsqu’ils sont attaqués par The Humanoid, la dernière invention du Leader. Sorte de robot en matière plastique, cette arme redoutable est quasiment indestructible. Néanmoins, a force d’obstination The Incredible Hulk [Bruce Banner] va réussir à le neutraliser et sauver le nouvel équipement nucléaire. Malheureusement, les circonstances de ce sauvetage place encore plus Bruce Banner dans une position délicate. Mis aux arrêts, il ne doit son salut qu’à son vieil ami Rick Jones. Celui-ci utilisant sa carte de priorité des Avengers va révéler au président Lyndon B. Johnson le secret de son ami afin de lui éviter la prison. Etonnement, cette révélation ne sera quasiment plus jamais utilisée dans la continuité super-héroïque Marvel ultérieure. Libéré mais toujours sous le regard suspect du Major Talbot, Bruce Banner va tester sa dernière invention sur l’île Astra. The Absorbatron est un appareil capable d’absorber (comme son nom l’indique) les effets de l’explosion d’une bombe H. Enfermé dans un abri, Talbot & Banner vont tester l’appareil au péril de leur vie lorsque The Leader va lâcher une armée d’Humanoids sur l’île pour s’emparer de l’appareil.

Banner va réussir à déjouer ce plan sous la forme de The Incredible Hulk [Bruce Banner] mais à la fin de l’épisode est capturé par un sous-marin soviétique. Malheureusement pour lui, des chasseurs américains observent la scène de loin et en déduise qu’il a été exfiltré. Considéré comme un traître par les américains, il est envoyé dans une base soviétique spécifique ou les savants étrangers capturés sont chargés de construire de force des nouvelles armes à la gloire du régime de Staline. Enfermé à l’isolement, il devient de nouveau The Incredible Hulk [Bruce Banner] et va détruire non seulement la base à lui tout seul mais également un régiment entier de blindés venu pour le neutraliser. A la fin du combat, il s’évade d’U.R.S.S. en bondissant mais s’arrête épuisé dans l’Himalaya.

French Collection #316

A son réveil sous la forme de Bruce Banner, il est capturé par des bandits de grands chemins qui accepte d’envoyer un émissaire demander une rançon au gouvernement américain. Le General Thunderbolt Ross envoit le Major Talbot pour le récupérer. Mais alors qu’ils sont sur le point de partir, le campement est attaqué par des rivaux de son geôlier et ils s’enfuient. Pendant la fuite, Banner se transforme une nouvelle fois en The Incredible Hulk [Bruce Banner] et sauve Talbot sans qu’il le sache avant de repartir en bondissant aux Etats-Unis. Lorsqu’il se réveille dans sa maison, il est de nouveau mis aux arrêts et ne doit sa liberté une nouvelle fois que grâce à une intervention présidentielle. Lui et Talbot se retrouve une nouvelle fois sur l’île Astra pour tester l’Absorbatron et doivent une nouvelle fois subir une attaque de l’armée d’Humanoids. Mais cette-fois-ci The Leader arrive à capturer à la fois l’Absorbatron et The Incredible Hulk [Bruce Banner] que ses Humanoids à rendre inconscient.

En effet, ayant compris à la couleur de l’épiderme du Green Goliath qu’il partageait une origine commune il souhaite l’étudier et s’en faire un allié. Malheureusement pour lui, The Incredible H

ulk [Bruce Banner] est une force primale impossible à raisonner et il va en partie détruire la base du Leader avant que celle-ci ne soit envahie par l’armée américaine commandé par le Major Talbot. Ayant réussi à reprendre sa forme de Bruce Banner pendant un cours laps de temps, il avait réussi à envoyer les coordonnées de la base de son adversaire. Malheureusement, pendant l’assaut un G.I. va tirer sur un Incredible Hulk en train de reprendre sa forme de Bruce Banner.

French Collection #316

Blessé mortellement à la tête, les soldats ne peuvent que constater son décès. Mais Rick Jones qui avait également capté son message soustrait le corps au militaire et tente de le réanimer en l’exposant à une dose de Gamma Ray. A sa grande surprise, non seulement Banner ressuscite d’une certaine manière sous les traits de The Incredible Hulk mais il garde cette fois-ci sa personnalité originelle. Nous avons donc pour la première fois une incarnation de The Incredible Hulk dotée de la personnalité et de l’intelligence de Bruce Banner comme nous le reverrons ultérieurement et notamment dans l’excellent run de Peter David.

Sauvé grâce à sa transformation, le Dr. Banner doit cependant assumer continuellement sa forme monstrueuse au risque de mourir définitivement en cas de nouveau changement. Il décide donc de s’exposer toutes les quarante-huit heures à sa machine à Gamma Ray et renoncer à Betty Ross, l’amour de sa vie qui le croit décédé. Malheureusement pour lui, les hommes du General Thunderbolt Ross le recherchent toujours et bombardent sa base souterraine et détruise sa machine. Il accepte alors l’offre du Leader qui vient de lui apparaître sous forme d’hologramme et lui propose de le téléporter dans sa base secrète pour nouer une alliance avec lui.

French Collection #316

Désespéré, The Incredible Hulk [Bruce Banner] accepte. Sur place, The Leader souhaite l’étudier et l’endors grâce à un gaz de son invention. Mais sachant que s’il s’endort il va se retransformer en Bruce Banner et mourir, The Incredible Hulk lutte pour rester éveillé et saccage une partie de la base secrète de son hôte. Ce dernier réussit à l’immobiliser pour l’étudier et découvre la balle logé dans son crane. Normalement impossible à opérer du fait de sa localisation il la dissoute grâce à une charge massive de Gamma Ray. Banner se rend compte alors compte qu’il est sauvé mais que l’ironie de l’histoire est que la dose massive de Gamma Ray la condamné à gardé la forme de The Incredible Hulk alors qu’il pourrait sans danger reprendre sa forme première.

French Collection #316Il décide de rester avec The Leader qui lui fait alors part de son obsession pour The Watcher [Uatu] (cf. French Collection #212) dont il a observé la demeure sur la lune. Fasciné par les objets qu’il aperçoit, il envoi The Incredible Hulk [Bruce Banner] pour subtiliser un appareil bien précis. A son arrivée, The Watcher [Uatu] n’est aucunement surpris de voir apparaître The Green Goliath qu’il laisse vagabonder dans sa demeure. Au moment de dérober The Ultimate Machine que convoite The Leader, The Incredible Hulk [Bruce Banner] est attaqué par une créature extraterrestre venu voler le même objet que lui. Après un combat acharné, que The Watcher [Uatu] délocalise sur un autre monde pour éviter les dégâts dans sa base, The Incredible Hulk [Bruce Banner] triomphe de son adversaire. Un peu coupable, il s’empare de l’artéfact du Watcher [Uatu] qui contient toute la connaissance de l’univers mais entend la voix de celui-ci lui indiquer que rien n’est encore joué.

Et en effet, dès que The Leader s’est emparé de l’objet il tente d’absorber toutes les connaissances qu’il contient et s’écroule foudroyé par l’afflux d’informations. Bien entendu comme le plus souvent dans le monde des comics The Leader reviendra à de nombreuses reprises affronter The Incredible Hulk [Bruce Banner]. En France, le story arc que nous venons d’étudier et qui s’étend de Tales to Astonish #60 à 74 (1959 Series) a été publié d’un seul tenant dans le Petit Format N&B Etranges Aventures 1ère série n° 34 chez l’éditeur nordiste Artima – Arédit. Il est a remarquer que The Leader a été traduit par « Le meneur » & The Watcher par « Le guetteur » et que la parution étant en N&B la couleur verte des protagoniste qui joue un rôle important n’est que cité dans les dialogues.

[Jean-Michel Ferragatti]