Avant-premire Comics VO: Flash #770

23 mai 2021 0 Par Xavier Fournier

Wally West ne voulait plus tre Flash. C’est loup puisque le voici nouveau pig par la Speed Force mais surtout se retrouvant pig tour tour dans les corps des autres grands « vloces » de l’Histoire, avec comme un gros clin d’il une certaine srie tlvise. Aprs la Prhistoire et le futur lointain, voici une halte qui s’imposait : Wally West redcouvre le Golden Age et se retrouve… dans la peau de Jay Garrick, le Flash « vintage ».

Flash #770Flash #770 [DC Comics]
Scnario de Jeremy Adams
Dessin de Jack Herbert, Brandon Peterson & Kevin Maguire
Parution aux USA le mardi 18 mai 2021

Dans l’re Infinite Frontier, le mot d’ordre pour la srie Flash est double : se rapproprier de faon frontale toute la mythologie en place avant les « New 52 » il y a dix ans. L’ide flottait dj sacrment dans l’air dans les derniers pisodes du run prcdent, il est vrai, mais elle est cette fois-ci totalement consomme. Et puis il y aussi la notion de redorer le blason de Wally West. L aussi il y a eu son lot de gesticulations l’an dernier pour « rparer » les maladresses d’Heroes In Crisis mais le scnariste Jeremy Adams y va, l aussi, fond les ballons. Depuis le dbut de cet arc, Flash (la srie) est pour ainsi dire devenu le titre de Wally, tandis que Barry, toujours prsent, joue les supporting characters. Le virage peut tre rude pour ceux qui suivaient surtout Barry depuis dix ans o, plus simplement, pour ceux qui connaisse le hros surtout par la srie TV. Mais le rsultat est tonique et efficace. On ne peut pas accuser Adams de vouloir cacher qu’il s’inspire largement de Code Quantum avec cette histoire de Wally qui drive dans le temps et se retrouve dans le corps d’autres personnes, guid par une voix invisible. Et d’ailleurs cette semaine ce clin d’il est accompagn d’allusions pas du tout caches aux « Aventuriers de l’Arche Perdue ». Mais le rsultat est l : en revisitant la dynastie des Flash, Wally se rapproprie les usages et passe en revue l’album de famille. Et pas seulement celui de Flash. Si on regarde l’pisode de cette semaine l’autre hros du Golden Age (The Ray) n’tait pas apparu (dans cette version tout au moins) depuis plus de dix ans. Et par extension on peut comprendre tout ce que cela ramne : l’All-Star Squadron mais aussi les Freedom Fighters originel. Et encore, il faut attendre la conclusion pour comprendre tout ce que l’arc ramne…

« The speed force had different ideas »

Les arcs dessins de faon collective c’est rarement fameux. Mais aussi, mme si les artistes ont des styles carrment diffrents ou mme « opposs », le patchwork fonctionne puisqu’il s’agit de grer des poques diffrentes. Jack Herbert, Brandon Peterson et Kevin Maguire (sur une seule page mais pleine de promesse) font chacun leur segment. Mais les sautes d’ambiance participent au rcit. On notera d’ailleurs que Jack Herbert a sacrment progress depuis l’poque o il travaillait pour Dynamite. Il est difficile de savoir avec certitude o Adams va emmener tout a. Un Wally West qui remonte le temps pour lutter, chaque fois, contre une explosion de Speedforce ? Il y aurait bien moyen de revisiter Heroes In Crisis dans les chapitres suivants et d’expliquer cette histoire d’explosion de Wally tuant des hros. Et puis qui sera le Flash de rfrence l’issue de tout cela ? Impossible d’tre certain de la « destination » mais le voyage, ici, est intressant, livr avec conviction et un poil d’humour.

[Xavier Fournier]