Terminées les séries solos consacrées à Ironheart et à l’Infamous Iron Man (Doctor Doom). Profitant de Legacy, Brian Michael Bendis réintègre tout le monde sous le même toit, autour d’une absence : qu’est-il advenu du corps du vrai Tony Stark ? Le génie aurait-il orchestré sa propre disparition où est-il aux mains de quelqu’un d’autre ? Les prétendants devront-ils bientôt faire avec le retour de Stark dans l’armure ou bien un nouvel Iron Man est-il sur les starting blocks ?

Invincible Iron Man #593Invincible Iron Man #593 [Marvel Comics]
Scénario de Brian Michael Bendis
Dessins de Stefano Caselli & Alex Maleev
Parution aux USA le mercredi 18 octobre 2017

C’est un véritable « retour aux affaires » que nous propose cet Invincible Iron Man reformulé, avec Ironheart qui, bien que présence, n’est apparemment plus le fer de lance de la revue. Elle fait partie du casting, tout comme Mary-Jane Watson et la mère de Tony mais la mission apparente n’est plus autant d’installer la nouvelle héroïne que de ramener Stark. Amanda Armstrong organise d’ailleurs à ce propos une sorte de concours sponsorisé, proposant aux esprits les plus doués de la planète de trouver un moyen de réanimer son fils (plongé dans une sorte de coma depuis la fin de Civil War II). Il n’y a qu’un tout petit problème de rien du tout. Oh, pas grand-chose : le corps inerte de Stark a disparu. Et dans le même temps les actionnaires de Stark International semblent bien partis pour reprendre les commandes de la société sans que les trois femmes puissent y faire grand-chose. En fait Invincible Iron Man semble être devenu une sorte de série composite qui hérite des intrigues disséminées dans le volume antérieur ainsi que dans Infamous Iron Man, un segment restant réservé à ce cher Victor, dans des pages dessinées par Alex Maleev.

« If he is in trouble, we need to help him. »

Bendis fait ici un bon exercice de recomposition en récupérant des choses émises dans ce qui était jusqu’ici deux titres parallèles. C’est à dire que l’impression à la lecture est d’avoir en main quelque chose de plus dense que les productions habituelles de l’auteur, qui émet sur plusieurs canaux en même temps. En jouant sur l’absence de Tony, il lui rend un peu son aura, insistant sur des points qu’une partie du lectorat pourrait tendre à oublier. Stark, ce n’est pas qu’un beau charmeur avec un joli compte en banque ou un inventeur de génie. C’est aussi un membre fondateur des Avengers et un ancien agent et directeur du S.H.I.E.L.D. Son bouquet de compétences fait qu’on peut se demander à quoi s’attendre le concernant. Si la proximité d’un Invincible Iron Man #700 d’ici quelques mois fait que beaucoup s’attendent à voir à ce moment-là seulement un retour de Tony sous le casque, les choses restent ouvertes, des interprétations sont possibles, avec une scène de ce numéro. Stark est-il déjà de retour où bien un nouvel Iron Man est-il en train de prendre son essor ? Les paris restent ouverts. Mais pour l’instant le fait de jongler aussi bien avec le sort de Stark qu’avec la présence de Riri et de Victor semble, tout cela sous un seul titre, semble plutôt booster l’intérêt. Reste à voir si ce ton tiendra sous plusieurs numéros ou s’il s’agit seulement d’un « effet de reprise ».

[Xavier Fournier]