[FRENCH] Ce week-end, vous le savez, se déroulent les Journées du Patr… euh… la 14ème édition de Paris Manga & Sci-Fi Show, avec, comme c’est maintenant la tradition, un petit ilôt d’artistes de comics. Au menu des têtes d’affiches comme Olivier Coipel, Sara Pichelli, Pascal Alixe, David Messina, Julien Hugonnard-Bert, James Hodgkins et bien d’autres. Si la manifestion reste majoritairement orientée vers le Manga (en même temps c’est dans le titre, tout le monde est prévenu) on notait ce samedi la présence de quelques cosplayeurs inspirés par la BD américaine, qu’il s’agisse de Thor Girl, d’un Moon Knight au féminin, du Riddler, du Joker ou encore de plusieurs Catwomen ou Poison Ivy… L’occasion d’un mini compte-rendu en photos…

C’est désormais une habitude. Deux fois par an Paris Manga & Sci-Fi Show envahit le Hall 2.1, à la porte de Porte de versailles. Cette quatorzième édition a débuté ce samedi (et se poursuivra demain dimanche 16 septembre 2012), mêlant manga, séries TV et une allée dédiée aux comics. Si Stéfano Caselli avait un temps été annoncé, les organisateurs et la WIP Agency ont trouvé un remplaçant de taille, annoncé ces derniers jours : le dessinateur Olivier Coipel, dont le récent Avengers vs. X-Men #11 a beaucoup fait parlé. Ce n’est pas toute les semaines qu’on a l’occasion de tuer un des plus anciens personnages de Marvel… Mais il n’y avait rien de morose dans l’ambiance. Bien au contraire Olivier se montrait enjoué et très disponible, prenant même le temps de se faire photographier avec quelques fans qui le demandaient.

[nggallery id=383]

A côté de lui, Pascal Alixe (Ultimate X-Men, Iron Man: Legacy) s’appliquait également avec beaucoup de sérieux à l’exercice des décidaces. Venus d’Italie, David Messina (Doctor Who, True Blood, Angel…) et Sara Pichelli (Ultimate Spider-Man) étaient eux aussi sur le pont, en jouant la carte de la gratuité dès lors que les fans pouvaient montrer qu’ils avaient déjà acheté un de leurs comics. A souligner : Non seulement les deux artistes italiens étaient d’une grande gentillesse mais ils étaient aussi très « lisibles », prenant la peine de communiquer par des petits panneaux de l’évolution de leur programme (par exemple en avertissant quand ils étaient sur le point d’arrêter de dessiner pour se concentrer sur les signatures). On retrouvait aussi un fidèle de Paris Manga, l’encreur Julien Hugonnard-Bert (Star Wars: Agent of the Empire, Masqué…).

Romano Molenaar (Tomb Raider/Witchblade, Birds of Prey), James Hodgkins (Black Canary, Catwoman) mais aussi des figures connues de ce genre de rendez-vous (Vinz El Tabanas, Kevin Enhart, Rémi Dousset ou encore Guile, pour n’en citer que quelques-uns) étaient aussi là. Au niveau des stands on pouvait d’abord croire que Wanga Comics (Strangers, le Patrouilleur…) était le seul éditeur présent, avec sa figure de proue Anthony Dugenest. En fait French Eyes (qui traduit en France des séries comme Doctor Who ou Hellraiser était bien là mais un peu à l’écart du « village comics », plus du côté du stand d’Animeland. Sur le stand Comicverse, on a judicieusement passé un accord avec les fameux marqueurs Copic, ce qui permettait aux jeunes talents présents de faire leur dédicace avec du matériel de pointe. La fête se poursuivra également ce dimanche jusqu’à 19 heures (à noter qu’Olivier Coipel était seulement présent le samedi).

[Xavier Fournier]

Renseignements: http://www.parismanga.fr/index.php?page=plan-de-salle-2