Ces trois derniers jours se tenait l’édition d’automne de Paris Manga & Sci-Fi Show au Parc des Exposition de la Porte de Versailles. Si le mot « Manga » fait parfois peur à certains lecteurs de comics (encore que rien n’empêche de lire les deux), la partie Sci-Fi Show accueillait une nouvelle fois, à côté d’acteurs de séries comme Game of Thrones ou Mister Robot, des auteurs et des vendeurs de comics, sans oublier quelques cosplayeurs passionnés, débordant d’idées. Petit tour d’horizon.

Deux fois par an, aux abords du Parc des Exposition de la Porte de Versailles, on peut croiser une faune massive (plusieurs dizaines de milliers de visiteurs) qui affiche haut et fort les couleurs de Dragon Ball ou de One Piece. Mais, si on y regarde bien, les allées sont également hantées par des passionnées qui ont d’autres sujets d’intérêt. C’est tout le volet Sci-Fi Show qui, sans être une convention autonome, s’est installé dans la durée en proposant aussi des choses aux geeks « non-japanisant » (à supposer que l’expression ait un sens).

De fait, il y avait un vrai corner Game of Thrones ce week-end. Ce n’est pas la première fois que la manifestation accueille des comédiens de la série, mais ce week-end Charles Dance (le patriarche Lannister), Ellie Kendrick (Meera Reed), Keisha Castle-Hughes (Obara Sand) se prêtaient à l’exercice des photo-shootings mais aussi de quelques panels sur le déroulement de la série. L’occasion pour Ellie de glisser quelques phrases de français pour expliquer qu’elle avait été triste du sort d’Hodor. Parmi les différents acteurs présents, Christian Slater était également une sensation. Pour ce qui est d’un réel « comics corner », on pouvait trouver de nombreux artistes internationaux, qu’il s’agisse de John Bolton (hélas parti assez vite le dimanche), Claudio Castellini, Mark Texeira, Pascual Ferry, Steve Scott, Agustin Padilla ou Yildiray Cinar lequel réalisait de superbes « art commissions » (on a vu passer un Conan de toute beauté). Dans cette Artist Alley, on trouvait aussi quelques régionaux de l’étape comme Michel Borderie ou Guile Sharp, qui en profiter pour présenter son nouvel ouvrage, un livre de dessins de super-héros « à colorier » mais qu’on peut également garder sous le coude dans l’état, en noir et blanc, et qui reste superbe.

Niveau cosplayeurs, on notera qu’Harley Quinn et le Joker semblent définitivement avoir repris le dessus sur les Deadpool (nous en avons croisé un ou deux, mais finalement assez peu par rapport à Harley et son fiancé infernal). Un alliage entre Captain America et Spider-Man était également bluffant, tout comme de nombreux « compagnons d’allées » jouant les Star-Lord ou les Catwoman. On appréciera également d’avoir pu voir plusieurs stands de vendeurs qui proposaient de la VO ou de la VF, de quoi verser une petite larme devant les antiques albums des Fantastiques époque Lug ou les dernières nouveautés de DC de l’ère Rebirth aux USA. La prochaine édition de Paris Manga & Sci-Fi Show se tiendra en mars, avec, à n’en pas douter d’autres invités orientés comics.

[Xavier Fournier]