Laura, alias X-23, revient en abandonnant Wolverine dans le titre ! Celle qu’on avait laissée dans un futur proche lors de la saga « Old Woman Laura » lors du dernier numéro de All-New Wolverine remet les compteurs à zéro et se lance dans une saga plus intimiste, extrêmement liée au passé des X-Men. Une manière de différencier à nouveau Laura des autres titres avec des mutants griffus comme héros. 

X-23 #1 [Marvel Comics]
Scénario de Mariko Tamaki
Dessins de Juann Cabal
Parution aux USA le mercredi 11 juillet 2018A

Le présent. Voilà l’époque où se passe cette nouvelle série mettant en scène Laura, le clone de Logan alias Wolverine. On avait laissé la jeune fille et son entourage dans une saga post-apocalyptique où elle était devenue la régente de Madripoor tandis que sa « petite soeur » Gabby avait repris le costume de Wolverine. De nos jours, les deux héroïnes agissent également ensemble. Laura est devenue le mentor de son clone Gabby. Un peu à l’image de ce que Logan avait fait pour elle. Pro-active, elle a décidé d’éliminer les organisations cherchant à utiliser les mutants pour des manipulations génétiques. Le Fauve fait appel à Laura pour l’aider sur un cas. Dans les couloirs de l’Institut Xavier, on croise des personnages qui avaient disparus du paysage : les Stepford Cuckoos, les jeunes clones d’Emma Frost. Et quand des clones croisent d’autres clones, qu’est-ce qu’ils se racontent ? Des histoires de clones bien sûr ! Et aucune d’elles n’est très joyeuse. Et c’est bien les relations entre « soeurs » qui priment dans cette histoire. Si, bien sûr, tout commence par une grosse scènes d’action, la suite est beaucoup plus calme… comme si la tempête se préparait. La scénariste, Mariko Tamaki, se concentre d’ailleurs davantage sur Gabby et sur les soeurs Stepford que sur l’héroïne principale. Un peu déroutant au départ, c’est probablement parce qu’elle place ses pions pour la suite. Elle permet au moins à Laura de sortir de l’ombre de Logan. Elle n’est plus la « jeune Wolverine » mais bien une héroïne à part entière qui à son tour est le mentor de quelqu’un. 

« Where did you get a pretzel? »

L’artiste Juann Cabal n’est pas étranger à Laura et à son monde. Il a oeuvré sur plusieurs numéros de la défunte All-New Wolverine l’année dernière. Son style est très précis et bourré de détails. Sa composition dans les scènes d’action est claire et permet de suivre les évènements qui se déroulent sans aucun problème. Les couleurs de Nolan Woodard donnent une ambiance chaleureuse à l’ensemble Même si on n’a pas envie de les voir abandonner le titre, on espère également qu’ils seront amenés à illustrer d’autres comics.

[Pierre Bisson]