[FRENCH] Mystérieux Anchor dans les origines et l’identité se sont perdues dans les méandres du passé et d’une mémoire incomplète. Une sorte de « Wolverine » (au moins sur le plan des secrets) gothique avec de rares flashbacks venant éclairer son parcours. Au moins dans les cinq premiers épisodes. Car cette fois-ci Phil Hester balance tout…

The Anchor #6 [Boom!]
Scénario de Phil Hester
Dessin de Brian Churilla
Sortie aux USA le mercredi 10 mars 2010

Depuis le début de la série, Phil Hester a utilisé les flashbacks comme autant d’éléments dispersés pour nous montrer des vignettes de la vie du héros de The Anchor… sans leur donner un sens ou même une chronologie. Aussi quand on ouvre ce sixième épisode on ne s’étonne guère de démarrer par une nouvelle exploration du passé. On se dit que la chose ne va durer que quelques pages tout au plus avant que l’action contemporaine reprenne ses droits. Surprise : C’est lui d’être le cas. Le flashback en question s’éternise, dure, et bientôt non seulement on se rend compte qu’il occupe la plus grosse partie de l’épisode mais qu’en prime c’est la vie du héros qui est en train de défiler sous nos yeux. Autant dire que pour ceux qui suivent la série depuis quelques mois l’événement est d’importance !

Phil Hester et Brian Churilla restent fidèles à eux-mêmes (encore que vu l’action se déroule principalement sur un fil cette fois, il n’y a pas de « zapping » d’ambiance et Churilla me semble encore plus cohérent et à l’aise que d’habitude). Phil Hester, lui, se réserve une petite révélation finale qui donne un autre sens à un élément de la série et la fait rebondir de manière à nous promettre que dans les épisodes suivants « Ã§a va chauffer », selon la formule consacrée. Une bonne livraison qui nous montre que les auteurs n’ont pas prévu de nous promener pendant des années…

[Xavier Fournier]