Avant-Première VO: Review Superman/Wonder Woman #4[FRENCH] Après avoir fait le tour de leurs entourages proches (les dieux de l’olympe, la Justice League…) Superman et Wonder Woman doivent maintenant affronter le monde entier, au courant de leur relation secrète. Mais le danger immédiat vient sans doute de cet autre kryptonnien dans les parages…

Wonder Woman #4Superman/Wonder Woman #4 [DC Comics] Scénario de Charles Soule
Dessin de Tony Daniel et Paulo Siqueira
Parution aux USA le mercredi 15 janvier 2014

Il y a des moments où, fortuitement, les comics peuvent accidentellement nous parler d’une actualité qui est toute autre, même si elle ne les concerne pas directement. Dans le cas présent les lecteurs français sont bien placés pour réaliser comment la révélation d’une liaison peut causer des ondes de chocs jusqu’au niveau politique ou social. Tout le monde sur Terre sait désormais que Wonder Woman sort avec Superman (et inversement). Au demeurant – en lecteurs habitués des comics que nous sommes – on serait tenté d’être étonné. Après les multiples mariages de héros qu’on a pu lire, on se dit que le fait que Superman ait une liaison avec une de ses collègues (et sans doute la collègue la plus en vue, la plus féminine) n’est pas illogique et ne devrait pas faire trembler le monde. Oui mais voilà… Premièrement il faut se souvenir que dans l’univers des New52 la plupart des unions sont passées à la poubelle (tout au plus le public sait qu’Aquaman est avec Mera – au point de la surnommer Aquawoman), deuxièmement il ne faut jamais sous-estimer l’aspect « famille royale », façon Closer, où les amours des autres deviennent forcément objet de voyeurisme. Imaginons que deux amoureux aient la force de destruction d’un missile, on comprendra que les réactions seraient fortes. Pour autant je crois que Charles Soule se précipite un peu trop sur cet aspect des choses plutôt que de le montrer à la longue. Dans ses premiers Aquaman, Geoff Johns avait montré sur la longueur comment les gens réagissaient à Aquaman, il ne s’était pas fixé sur cet angle pendant une suite de doubles pages qui font qu’assez vite on se dit « ca va, on a compris »… Néanmoins Soule place quelques éléments assez intéressants, comme le fait que Wonder Woman réalise très bien que si elle fait partie de la vie de Superman, il n’en est pas pareil pour Clark Kent.

L’épisode de ce mois est néanmoins tronqué en deux. La première partie, dessinée par Tony Daniel, se partage entre les réactions et la présence de Zod. Présence d’ailleurs qui m’étonne dans le sens où Zod a été mentionné déjà plusieurs fois dans la nouvelle continuité (dès les Action Comics de Morrison) et qu’en théorie Superman devrait avoir au moins un vague souvenir de qui est le général. Soule a aussi le défaut de traiter Superman comme s’il était le seul Kryptonnien sur Terre et une petite visite à Supergirl ou même une réaction de Krypto n’aurait pas été un mal. C’est cependant bien le nerf de l’action de la série et j’aurais aimé que la montée en puissance de Zod ne soit pas limitée à quelques pages, coincées entre les réactions au « secret ». D’autant que la seconde partie (illustrée par Paulo Siqueira) est entièrement consacrée, elle aussi, aux répercussions de l’existence du couple. La série profiterait vraiment de plus de Zod et moins de visages étonnés en mode « ah bon ils sont ensembles ». Mais sans doute que c’est pour l’épisode du mois prochain…

[Xavier Fournier]