Après plusieurs mois, la saga « Shattered Grid » tire sa révérence. Un numéro spécial où les Rangers vont devoir livrer une bataille féroce. Alors que les héros de diverses dimensions et espaces temporels ont réussi à s’allier pour affronter les troupes de Lord Drakkon, chacun rentrera-t-il chez lui ? Le monde sera-t-il le même ?

Power Rangers: Shattered Grid #1 [Boom! Studios]
Scénario de Kyle Higgins
Dessins de Daniele Di Nicuolo
Parution aux USA le mercredi 29 août 2018

Le puissant Lord Drakkon a réussi à obtenir le pouvoir ultime. Tandis que les Rangers de multiples ères affrontent ses troupes, Drakkon se dote du pouvoir de réécrire la réalité. Il crée un monde à son image. Un monde dans lequel il est le héros, le maître bienveillant. Les Power Rangers n’ont pas été oblitérés dans ce nouveau monde. Ils travaillent main dans la main avec le tyran (pour la plupart) ou n’ont jamais obtenu de morpher et son simplement « humain ». Mais une petite voix menace le rêve de Drakkon. Pourra-t-il maintenir cette illusion bien longtemps ? L’ancien Ranger n’aurait-il pas une part de bonté en lui finalement ? Cette saga, qui a duré pendant plusieurs mois au sein des deux mensuels Power Rangers, n’est pas sans rappeler « Secret Wars » et « Secret Empire » chez Marvel. Drakkon a un aspect « Dr Doom » : un tyran qui rêve une idole. Des héros provenant de plusieurs mondes forcés de lutter ensemble. 

« You can never truly get back what you’ve lost… »

C’est tellement amusant de voir les Rangers que l’on a pu voir à travers les différentes séries TV s’allier. « Shattered Grid » s’achève la même semaine où Power Rangers fête ses 25 ans d’antenne. Durant cet épisode TV spécial, les Rangers mythiques de plusieurs shows viennent prêter mains fortes au Ninja Steel… Une ressemblance ? « Shattered Grid » a permis de poser les bases de ce genre de crossover dans le monde des MMPR. La Morphin Grid est l’élément commun qui les unit tous. Cet élément permettra à l’avenir de créer d’infinies histoires pour réunir les héros. Au niveau dessin, Daniele Di Nicuolo continue de maîtriser les personnages. Il a dessiné le mensuel MMPR depuis le début du crossover. Il quitte la série avec ce dernier numéro. On espère le revoir bientôt dans cet univers. Les dernières pages promettent un avenir complètement innovant pour les Rangers. Mais est-ce que cela durera ? On ne sait pas si le comic book est dépendant des séries TV ou inversement. Faudra-t-il un jour ranger les jouets pour que tout soit cohérent dans l’univers des Rangers ?

[Pierre Bisson]