Avant-Première VO: Review Infinity #3[FRENCH] La troisième phase d’Infinity continue d’être menée sur deux fronts : l’espace lointain et Attilan. Les Avengers voient les empires galactiques tomber les uns après les autres, se rendre… Tous sont écrasés par les Builders. Et, sur Terre, un seul Inhuman peut-il espérer repousser les forces de Thanos ? Oui, à condition d’être Black Bolt.

Infinity #3Infinity #3 [Marvel Comics] Scénario de Jonathan Hickman
Dessin de Jerome Opena et Dustin Weaver
Parution aux USA le mercredi 18 septembre 2013

Toujours très soutenu (c’est le jour et la nuit par rapport aux habitudes de crossover chez Marvel), il n’en reste pas moins qu’Infinity souffre de cette méthode d’alterner les dessinateurs. On sent du coup qu’obligés de sauter de scène en scène les artistes sont moins à l’aise. Si Jerome Opena tient la route dans la partie « cosmique », Dustin Weaver nous a déjà montré beaucoup mieux dans les pages de Shield ou d’Avengers. D’autant qu’il hérite des pages où il faudrait sans doute canaliser une puissance à la Kirby pour mettre en scène le choc Thanos vs. Black Bolt. J’ai donc encore l’impression que cette série aurait été bien mieux si elle avait été menée de bout en bout par un seul dessinateur. Ici, ces sautes d’humeur visuelle minent un peu l’intensité qu’on est en droit d’attendre.

Pour autant Jonathan Hickman ne lâche rien en termes de densité. Son idée que les empires extra-terrestres sont habitués à une position de force et donc « sous-doués » en matière de stratégie là où les Avengers ont l’habitude d’être le pot de terre est intéressante… Même si j’aurais préféré que Starbrand soit un peu moins utilisé comme un Deus Ex Machina (encore que c’est sans doute la raison d’être du personnage). Peut-être aussi qu’Infinity mériterait de plus impacter certains des membres des Avengers. Please, pas la mort de service (si on pouvait éviter d’éliminer Captain Marvel ou je ne sais qui avant la fin du crossover…) mais ce serait bien que certains héros en reviennent changés… Le changement, par contre, n’est pas une question du côté des Inhumans. On sent bien qu’on est en train de mettre en marche les plans qui vont mener à la future série de Matt Fraction et Joe Madureira. Et le fait d’opposer Black Bolt à Thanos rend un rôle majeur à « Flèche Noire », avec plus de superber que lorsqu’il attaquait Vulcan ou je ne sais qui dans War of Kings. C’est donc un épisode qui a ses moments épiques. C’est l’épisode où les héros reprennent l’offensive. Infinity reste globalement le meilleur crossover de l’histoire récente de Marvel (on ne lit pas les numéros avec l’impression de se faire voler 4,99$). Mais quand même je pense qu’on pourrait encore faire mieux.

[Xavier Fournier]