Avant-Première VO: Review Darkness #79

Avant-Première VO: Review Darkness #79[FRENCH] Si les épisodes récents nous avaient fait craindre un retour vers le Darkness conventionnel, classique et pré-Hester, le scénariste nous montre au contraire qu’il sait naviguer et éviter les clichés. Monsieur Estacado amorce ici une nouvelle partie de sa vie, désormais entièrement consacrée à combattre Sovereign. Et si on pouvait penser que le combat serait monomaniaquee, Phil Hester trouve ici le ressort pour donner enfin à la série une supporting cast. Reste à savoir combien de temps ces nouveaux alliés de Darkness pourront survivre…

Darkness #79 [Top Cow] Scénario de Phil Hester
Dessin de Jorge Lucas
Parution aux USA le mercredi 12 août 2009

Darkness #79A la fin de l’épisode précédent, Jackie Estacado se trouvait un nouvel assistant et, franchement, je me disais qu’on s’acheminait à la vitesse « grand V » vers une situation connue dans la série, Darkness s’étant déjà assuré des services « d’assistants » par le passé. Alors une fois passée la surprise des circonstances du recrutement, tout ça semblait nous promettre un Darkness conventionnel. Que nenni ! On ne la fait plus à Estacado. Ce n’est plus l’éternel porte-flingue d’un quelconque tonton mafieux. Il est désormais bien plus maître de lui-même (c’est tangible dans la façon dont l’écrit Hester dans ce numéro) et ne fait pas les choses à moitié. Cette fois ce n’est pas un assistant interchangeable qu’il embauche mais toute une équipe de « spécialistes », dans une atmosphère qui évoque aussi bien Usual Suspects que Reservoir Dogs. Et c’est une véritable trouvaille puisqu’en général Darkness ne s’est que rarement défini envers plus d’un ou deux personnages par arc. L’effet est d’autant plus renforcé avec l’intervention d’une des porteuses de la Witchblade…

Niveau casting, le dessinateur Jorge Lucas (un peu en deçà de ses contributions précédentes à la série) s’amuse comme un petit fou et taille certaines de ces nouvelles figures en se basant sur quelques people du moment (le connaisseur verra ainsi passer à l’occasion un vibrant sosie du catcheur Triple H). Avec Phil Hester qui s’avère imprévisible (dans le bon sens du terme), je lui fait confiance pour désagréger ce tableau dès que nous nous serons habitués aux nouveaux venus et s’en débarrasser aussi vite. A moins que quelque part en cours de route on nous fasse le coup du traître ? En tout cas cette nouvelle distribution des cartes renforce la série et le personnage. Curieux de voir à partir de là où l’auteur va nous emmener mais pour l’instant c’est efficace…

[Xavier Fournier]
Comments: 0

Laisser un commentaire

error: Content is protected / Le contenu de ce site est protégé !!