Avant-Première VO: Review Avengers #2[FRENCH] Tandis que certains des Avengers les plus connus restent prisonniers sur Mars, Jonathan Hickman nous montre un peu les conditions de recrutement de la nouvelle garde des Vengeurs… Tout en nous donnant des informations sur les origines d’Ex Nihilo et de sa troupe…

Avengers #2Avengers #2 [Marvel Comics] Scénario de Jonathan Hickman
Dessin de Jerome Opena
Parution aux USA le mercredi 19 décembre 2012

Dans l’épisode précédent Jonathan Hickman semblait canaliser un peu Jack Kirby avec son nouveau méchant cosmique, Ex Nihilo. Et bien cette fois le voici qui lorgne sur d’autres éléments de DC Comics. De quoi reconnaître par endroits des pieds de nez à des concepts comme les Gardiens de l’Univers ou les Manhunters. Mais l’important est qu’en quelques pages le scénariste nous donne les tenants et les aboutissants de la nouvelle menace. Des créatures millénaires bien campées et qui pourraient évoluer de manière plaisante dans l’univers Marvel selon l’avenir que leur réserve le scénariste d’ici la fin de l’arc. L’origine d’Ex Nihilo et de sa soeur a en tout cas quelque chose de frais tout en évoquant des modèles classiques qui m’évoquent un peu les débuts de Thanos dans les Iron Man de Starlin. Savoir si le bad guy est destiné à un avenir similaire on verra…

Brian Michael Bendis a visiblement fait des petits puisque ces temps-ci, Marvel NOW oblige, on voit apparaître dans plusieurs séries écrites par d’autres scénaristes un dispositif cher à celui qui a écrit les Vengeurs pendant tant d’années : Le coup de la formation de l’équipe étendue sur tout le premier arc, avec une alternance entre le présent (la bataille) et le passé (le recrutement). C’est le cas sur Cable And X-Force mais aussi sur le nouveau titre Avengers. Ce qui fait que bien qu’on nous ait dit depuis la fin du premier numéro qui va rejoindre ou pas le groupe, on en est encore à justifier ces entrées dans un ordre curieux puisque Hickman ne veut pas griller ses personnages les plus mystérieux. Si la scène où Cannonball et Sunspot sont récupérés est sympathique, on reste déjà plus surpris de voir un passage où Cap et Iron Man ont du convaincre… Spider-Woman et Captain Marvel, comme si elles ne faisaient pas partie de l’équipe initiale. A la rigueur on aurait compris que Cap et Stark aient ce genre de repas pour s’excuser de ne pas recruter certains membres (par exemple pour expliquer la disparition de Vision, Red Hulk et de quelques autres de la formule actuelle). Mais Spider-Woman et Carol Danvers ? Dans le même temps Hickman écrit sans doute un Cap trop sombre, trop convaincu que la catastrophe à venir va justifier l’entrée de ces personnages. Et si c’était le cas on se demande un peu pourquoi il a attendu de revenir de Mars pour initier leur entraînement. Il y a donc des maladresses ou tout au moins des moments « forcés » dans les flashbacks d’Hickman. Malgré ces défauts, cependant, il y a quelque chose qui se dégage de cette histoire. Et le dessin de Jerome Opena y est sans nul doute pour quelque chose. Cette série a une atmosphère et l’impression que ça me donne est que plus on réglera les soubresauts de l’origine plus le groupe nouveau montrera de quoi il est capable… Ca a besoin de se stabiliser cependant…

[Xavier Fournier]