[FRENCH] C’est au tour des vétérans de la JSA de voler de leurs propres ailes après le départ des jeunes All-Stars. Mais à peine arrivés dans de nouveaux murs, les membres de cette Justice Society doivent faire face à une nouvelle intrusion. Sont-ils prêts pour le retour de cet adversaire ?

Justice Society of America #34 [DC Comics]
Scénario de Bill Willingham
Dessin de Travis Moore
Sortie aux USA le mercredi 23 décembre 2009

Si on peut en gros dire que la JSA est désormais en deux groupes d’âge, que les jeunes sont dans la série All-Stars tandis que les anciens se sont gardés le titre Justice Society of America, la réalité des choses est un tantinet différente ou en tout cas pas si schématique. Aux côtés de héros comme Wildcat, Flash ou Green Lantern, on trouve donc non seulement des membres de la génération intermédiaire (comme Doctor Mid-Nite ou Liberty Belle) mais aussi certaines nouvelles recrues qu’on aurait peut-être tendance à oublier un peu vite. L’avantage de la séparation, c’est que la série n’est plus inondée sous les personnages et que les uns ne canalisent pas la place des autres. Ainsi les capacités de Mister America progressent, Lightning fait preuve de plus de présence que ce qu’on a pu voir ces derniers mois tandis que le nouveau Doctor Fate est sans doute plus au centre de l’action qu’il ne le voudrait lui-même.

Bill Willingham manage bien sa partie de l’équipe et visiblement l’envie de remuscler un peu les caractéristiques et les pouvoirs de certains est là. Le scénariste trouve également un ton adéquat qui permet d’une part de souligner que cette équipe est plus expérimentée… Et par ailleurs, dans le même temps, il arrive à distiller des éléments de comédie qui font que la série n’est pas morose. Le premier épisode de la Justice Society of America est donc assez convainquant et semble annoncer de bonnes choses pour l’avenir. Bonne prestation de Travis Moore au dessin qui, sans être identique à J. Merino, permet d’assurer une ambiance dans la continuité. Par contre si vous êtes un complétiste des aventures de Power Girl, ne vous laisser pas induire en erreur par la couverture qui la place pourtant en évidence, Kara n’apparaissant en aucune manière à l’intérieur de l’épisode.

[Xavier Fournier]