Avant-Première VO: Invincible Iron Man #20[FRENCH] Iron Man/Tony Stark ayant mordu la poussière, il ne reste plus grand chose de lui que ses amis pourraient sauver. Encore faudrait-il qu’ils le veuillent car dans une alliance qui comporte l’ex-fils spirituel de Steve Rogers et l’alter-ego humain de Thor, à priori on se dit que la côté d’amour de Stark ne doit pas voler bien haut. Mais reste à visionner ce qui ne peut être défini que comme un « testament »…

Invincible Iron Man #20 [Marvel] Scénario de Matt Fraction
Dessins de Salvador Larroca
Sortie aux USA le mercredi 25 novembre 2009

Invincible Iron Man #20Ces derniers mois Tony Stark a souffert dans sa chair. L’homme qui est (qui était ?) Iron Man a été démonté pièce par pièce par le scénariste Matt Fraction. Et le mois dernier Stark est tombé au plus bas, laissant son sort aux mains d’une alliance dont certains « membres » sont des alliés qu’il a déçu. Restait alors à faire une sorte d’oraison funèbre pour mener à terme cette mort symbolique. Elle occupe une bonne partie de cet épisode et marque un tournant important du Iron Man de Fraction tant l’auteur sait mener son personnage. Stark y apparait tour à tour comme émouvant, attachant, prêt à assumer ses fautes mais aussi comme un cabot qui a désespérément envie de plaire. Fraction arrive à nous « vendre » son Stark mais aussi l’authenticité des réactions de son entourage, même ceux qui hésitent ne sont pas forcément ceux qu’on pourrait croire…

Sachant que le crossover Siege arrive, il est aisé de voir dans les propos de Stark l’ébauche d’un plan de bataille qu’il n’est plus en position de mener. Jusqu’ici on pouvait même se demander si les autres habitants de l’univers Marvel sauraient oublier la phase « Director of S.H.I.E.L.D. » d’Iron Man. Oublier ? Non. Mais peut-être pardonner. Fraction jette les bases d’une rédemption qui génère de l’empathie. D’ailleurs peu importe qu’il soit pardonné ou pas (j’en vois au fond qui ont peur que Iron Man soit blanchi un peu vite, avec aussi peu de finesse qu’un One More Day). L’important c’est la manière et pour le coup Fraction sait faire: Pas d’action, pas de combats homériques mais cet épisode pourrait bien s’avérer déterminant dans les alliances qui vont se créer dans les mois à venir. Si vous avez fait l’impasse sur la fuite internationale de Stark ces derniers temps, il semble bien que la lecture d’Invincible Iron Man puisse être déterminante à partir de ce numéro pour comprendre les futurs ressorts des Avengers et des personnages annexes !

[Xavier Fournier]